Forum du Monde des Religions
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal
anipassion.com

Aller en bas
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 18:58
Rappel du premier message :

Babylone la Grande, la mère des prostituées = "Les Religions


Les croyances de l'antique Babylone :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Babylone antique

Bible: Jérémie 51:6 "Fuyez du milieu de Babylone."

Jérémie 51:7
"Les nations ont bu de son vin, c'est pourquoi les nations continuent d'agir follement."

Jérémie 51:28, 29
"Sanctifiez contre elle les nations, les rois de Médie, ses gouverneurs et tous ses chefs adjoints et tout le pays de la domination de chacun. Que la terre tremble et soit dans une violente douleur, car c’est contre Babylone que se sont dressées les pensées de Jéhovah, pour faire du pays de Babylone un objet de stupéfaction, sans habitant."

Jérémie 51:49
"Non seulement Babylone a été la cause pour que tombent les tués d’Israël, mais encore à Babylone sont tombés les tués de toute la terre."

Jérémie 51:63
"Lorsque tu auras achevé de lire ce livre, tu y attacheras une pierre et tu devras le lancer au milieu de l’Euphrate. Et tu devras dire : 'C’est de cette façon que Babylone s’enfoncera et ne se relèvera plus à cause du malheur que je fais venir sur elle ; et à coup sûr ils s’épuiseront.' "


N.T. :

Babylone la Grande dans le livre de la révélation "apocalypse"

Révélation 18:4
"Sortez d’elle, mon peuple..."

Révélation 18:17
"...ceux qui habitent la terre se sont enivrés du vin de sa fornication."

Révélation 17:16
"Et les dix cornes que tu as vues, et la bête sauvage, celles-ci haïront la prostituée et la rendront dévastée et nue, et mangeront ses chairs et la brûleront complètement par le feu. Car Dieu leur a mis au cœur d’exécuter sa pensée, oui d’exécuter leur seule pensée en donnant leur royaume à la bête sauvage, jusqu’à ce que les paroles de Dieu se soient accomplies."

Révélation 18:24
"Oui, chez elle on a trouvé le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qu’on a tués sur la terre."

Révélation 18:21
"Et un ange vigoureux a soulevé une pierre semblable à une grande meule et l’a jetée dans la mer, en disant : “ 

Ainsi, d’un coup, sera jetée Babylone la grande ville, et jamais plus on ne la trouvera."

Taureau androcéphale ailé
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] En Assyrie, des taureaux androcéphales gardaient les portes des palais et des villes. Ces animaux extraordinaires étaient constitués d'un corps de taureau, d'une paire d'ailes et d'un visage humain. Ils portaient des tiares entourées d'une ou plusieurs paires de cornes. Taillés dans la pierre, ces bêtes fabuleuses étaient des génies bienveillants, protecteurs des villes assyriennes. Ils pouvaient mesurer plus de quatre mètres de haut. Les taureaux androcéphales sont une caractéristique de l'art assyrien durant le Ie millénaire avant notre ère.


.

Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:22
.

Apocalypse 22:15 Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge !

Doctrines et dogmes non-bibliques imposés par la plupart des églises dites "chrétiennes" notamment l'Église Catholique

• Prières pour les morts. 
300 après J.C.

•Signe de la croix. 
300 après J.C.

• Vénération des anges et des saints décédés. 
375 après J.C.

• Utilisation d'images pour le culte. 
375 après J.C.

• La messe comme célébration quotidienne 
394 après J.C.

• Premiers symptômes de l'exaltation de Marie. Première apparition du terme " Mère de Dieu " au Concile d'Ephèse. 
431 après J.C.

• Rites de l'Extrême Onction. 
526 après J.C.

• Doctrine du Purgatoire, sorte de sas avant le Paradis dont Jésus-Christ serait le geôlier!!! 
593 après J.C.

• Prières adressées à Marie et aux saints décédés. 
600 après J.C.

• Adoration de la Croix, des images, icônes et des reliques. 
786 après J.C.

• Canonisation des saints décédés. 
995 après J.C.

• Célibat des prêtres (pour empêcher la dispersion des biens par héritage). 
1079 après J.C.

• Introduction du Rosaire copié sur des rites Musulmans et Tibétains. 
1090 après J.C.

• Invention des indulgences, sources de profit supplémentaires. 
1190 après J.C.

• Le pape Innocent III établit le principe de la transsubstantiation.
1215 après J.C.

• Confession auriculaire des péchés auprès d'un prêtre. 
1215 après J.C.

• Adoration de l'hostie. 
1220 après J.C.

• Coupe de vin retranchée et interdite au public au moment de la communion. 
1414 après J.C.

• Le dogme de l'existence d'un Purgatoire est proclamé. 
1439 après J.C.

• Confirmation de la doctrine des 7 sacrements. 
1439 après J.C.

• L'autorité de la " tradition " des hommes est considérée comme étant égale à celle des Ecritures au Concile de trente. 
1545 après J.C.

• Les livres " Deutérocanoniques " ou dits " apocryphes " sont ajoutés aux 66 Livres Bibliques originaux. 
1546 après J.C.

• Dogme de l' Immaculée Conception " à propos de Marie. 
1854 après J.C.

• Le Concile du Vatican proclame que le pape comme est infaillible en matière de foi et de morale. 
1870 après J.C.

• Assomption du corps physique de la " Vierge Marie " dans les cieux peu de temps après sa mort. 
1950 après J.C.

• Marie proclamée " Mère de l'Eglise ".
1965 après J.C.

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:22
Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre


Rev. Alexander Hislop
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1807-1862
Pasteur de "East Free Church of Arbroath"
Écosse


D'abord édité en brochure en 1853,
considérablement développé en 1858, en résultat la publication :

LES DEUX BABYLONES
Identité de l'Église romaine et du culte de Nemrod et de Sémiramis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(ou Le Culte d'Adoration Papal dévoilé être l'adoration de Nemrod et sa femme.)


"Le Catholicisme finalement révélé être la religion solaire du Culte de Mythra sous un déguisement chrétien"

Au chapitre 17 de l'Apocalypse, nous trouvons encore plus d'indices qui définissent "La grande prostituée" des prophéties bibliques. Mais en plus de tout cela, ce chapitre présente un parallèle sans précédent sur le mot "mystère" que nous devons considérer, parce qu'il explique l'origine de la mariologie (ou l'ensemble des croyances, doctrines et opinions concernant la Vierge Marie), et comment ces croyances se sont glissées dans l'Eglise chrétienne. Les six premiers versets du chapitre se lisent ainsi: "Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés. Et il me transporta en esprit dans un desert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement." (Apoc.17:1-6).
Un historien, Alexandre Hislop, l'auteur des Deux Babylones a passé des années de recherches sur la connection entre l'ancienne Babylone et le culte d'adoration du système papal. Il a écrit ce qui suit: "Ce système gigantesque de corruption morale et d'idolâtrie décrit dans ce passage sous l'emblème d'une femme tenant 'une coupe d'or dans la main' (Apoc.17:4) enivrant 'toutes les nations de la terre du vin de son impudicité' (Apoc.17:2; 18:3), est divinement dénommée 'MYSTERE, BABYLONE LA GRANDE' (Apoc.17: 5). Le mystère de l'iniquité dont parle l'apôtre Paul dans 2 Thes.2:7, a son double dans l'Eglise de Rome, et aucun esprit sincère, après avoir bien examiné le sujet, peut facilement en douter.... Maintenant, puisque le système décrit ici est aussi caractérisé par le nom 'Mystère,' on peut supposer que les deux passages se réfèrent au même système. Mais le langage employé pour désigner la Babylone du Nouveau Testament, comme le lecteur peut bien le voir, nous conduit naturellement à la Babylone du monde ancien. De même que la femme de l'Apocalypse a dans sa main une coupe, avec laquelle elle enivre les nations, ainsi était-il de la Babylone ancienne. De cette Babylone remplie de gloire, le Seigneur a ainsi parlé par le prophète Jérémie annonçant sa destruction: 'Babylone était dans la main de I'Eternel une coupe d'or, qui enivrait toute Ia terre; les nations ont bu de son vin: C'est pourquoi les nations ont été comme en délire.' (Jer. 51:7). Pourquoi donc cette similarité si frappante de langage concernant ces deux systèmes? La conclusion naturelle est sûrement une relation de type et d'antitype. Maintenant à l'instar de la Babylone de l'Apocalypse [17:5] qui est caractérisée par le nom "Mystère", le trait distinctif du système de l'ancienne Babylone était "les mystères" chaldéennes, qui en ont constitué une partie essentielle [un système religieux ancien et secret, de cérémonies et d'adoration de certains dieux et de certaines déesses]. Et à tous ces mystères, le langage même du prophète hébreu, bien que symbolique, y fait allusion d'une façon très nette, quand il se réfère à Babylone comme la 'coupe d'or.' Prendre de ce 'breuvage mystérieux' était indispensable à ceux qui recherchaient une initiation aux rites de ces Mystères. Ce 'breuvage mystérieux' était fait de 'vin, de miel, d'eau, et de farine."' (Les Deux Babylones, pp. 4, 5). Tout comme ce "breuvage mystérieux" et de sa nature enivrante, ainsi en est-il du "Mystère de l'iniquité" qui spinituellement a fait boire à tous les habitants de la terre du vin [doctrines mystérieuses enivrantes] de son impudicité."
"Les Mystères chaldeennes remontent aux jours de Sémiramis... cette belle reine de Babylone, bien qu'abandonnée, 'Mère' des dieux.... la Mère de toutes sortes d'impuretés,... [celle qui] a érigé la ville même où elle a régné comme un siège d'idolâtrie démesurée et consacré à la prostitution. Ainsi était cette reine chaldéenne, prototype remarquable de la "femme" de l'Apocalypse, tenant sa coupe d'or, et avant sur son front, le nom 'Mystère, Babylone la Grande, la Mère des impudiques et des abominations de la terre.' Cet emblème apocalyptique de la prostituée tenant une coupe était deja exprimé dans les symboles d'idolâtrie de l'ancienne Babylone, comme ils sont exposés en Grèce... et il nous paraît singulier, que de nos jours, aussi loin qu'on soit capable de le yoir pour la première fois, l'Eglise de Rome a adopté ce même symbole comme emblème. En 1825, le pape Leon XII a fait frapper une médaille, portant à l'avers sa propre image, et à l'envers, celle de l'Eglise de Rome symbolisée par une femme tenant dans sa main gauche une croix, et dans sa main droite, une coupe, avec cette inscription autour d'elle, 'Sedet super universum', signifiant, son siège est le monde entier.'
"... Donc, c'etait une question de nécessité, si l'idolâtrie devait y être amenée, et spécialement une idolatrie si impudente tel le système babylonien, que ce devait être en plein secret. Les prêtres chaldéens étaient les seuls dépositaires de connaissance religieuse; ils n'avaient qu'une vraie tradition par laquelle les écrits et les symboles de la religion publique devaient être interprétés. Il fallait donc une soumission implicite et aveugle sans laquelle ce qui est nécessaire au salut ne pouvait être appris. Maintenant comparez ceci à l'histoire de la papauté, à son esprit, à son modus operandi à travers les siècles, et quelle coincidence!  Etait-ce pendant une période de lumière patriarcale que le système corrompu des 'mystères babyloniens a commencé? C'était dans un âge de plus grande lumière que ce système impie, profane, et sans base scripturaire a débuté. C'était pendant le siècle même des apôtres, quand l'église primitive fleurissait, quand les fruits glorieux de Ia Pentecôte étaient visibles partout, quand des martyrs ont scéllé de leur sang leur témoignage à la vérité. Et même quand l'Evangile brillait de son plus bel éclat, l'Esprit de Dieu a communiqué ce message à Paul: 'le mystère de l'iniquité agit déjà.' (2 Thes. 2:7). Ce système d'iniquité.... au temps voulu serait rudement révélé, et continuerait jusqu'à ce qu'il soit détruit par le souffle du Seigneur, et anéanti par l'éclat de son avènement.' (Ibid, v. 8). Mais le début de son introduction dans l'Eglise s'est produit secrètement, à Ia dérobée, avec toutes sortes de 'seductions de l'iniquité'. Il a œuvré 'mystérieusement' sous un beau mais faux visage, éloignant les hommes de la simplicité de la vérité qui est en Jésus. Et ceci, il l'a fait en secret pour la même raison que l'idolâtrie était secrètement introduite dans les anciens mystères de Babylone. Il n'y avait donc aucune sécurité d'agir autrement. Ce n'était pas prudent. La vraie église, bien que dépouillée de tout pouvoir civil, prise de zèle, se serait réveillée pour mettre à l'index ce faux système et tous ses complices, si le dit système s'était révélé tout d'un coup dans toute sa bassesse et sa vilenie; et ceci aurait fait cesser son progrès. Par conséquent, tout s'est fait en secret, et peu à peu, insensiblement une corruption est introduite après une autre, comme dans tout processus d'apostasie, et l'église, marchant à reculons, était prête pour tolérer cet état de choses jusqu'à ce qu'il ait atteint la proportion gigantesque que nous voyons maintenant.... le système de la papauté.
"... Astucieusement et graduellement, Rome posa Ia fondation de son système de clergé duquel il a élevé plus tard une si vaste superstructure. A son debut, 'mystère' était l'empreinte gravée sur son système.... Le pouvoir du clergé romain a atteint son apogée avec l'érection du confessional. Le confessional est aussi un emprunt de Babylone... Concemant la confession, la Bible déclare: 'Confessez donc vos péches les uns aux autres (Jacques 5:16), ce qui signifie que le prêtre devrait confesser au peuple tout comme le peuple confesse au prêtre, si l'un aurait péché contre l'autre... Rome, délaissant la Parole de Dieu, a eu recours au système babylonien. Suivant ce système, la confession secrète au prêtre, suivant des ordonnances bien précises, était requise de tous ceux qui étaient admis aux 'Mystères'.... Maintenant cette confession est faite par chaque individu, en privé et dans la solitude à un prêtre [sous peine de perdition] assis et vêtu au nom et avec l'autorité de Dieu, investi du pouvoir d'examiner la conscience, de juger, d'absoudre, ou de condamner suivant son bon plaisir... Sans cette confession, dans l'Eglise de Rome, on ne peut pas être admis aux sacrements, tout comme dans les jours du paganisme, il n'y avait pas d'admission aux Mystères sans la confession. Ceci est le grand pivot sur lequel tout le 'Mystère de l'Iniquité' incarné dans la papauté tourne; et partout où il est introduit, il sert admirablement le dessein de contraindre des hommes dans une soumission abjecte au clergé." (The Two Babylons, traduit Les Deux Babylones, pp.5-11). [Ce n'est donc pas étonnant que la fausse vierge Marie ait dit aux visionnaires qui l'ont vue à Medjugorje ce qui suit: "On doit encourager le peuple à aller à la confession tous les mois. La confession mensuelle sera un remède pour l'Eglise qui se trouve dans l'Ouest. Ce message doit être donné dans l'Ouest!" (The Thunder of Justice, p. 198)].
"Conformément aux principes qui ont permis le développement du confessional, l'Eglise, c'est-à-dire, le clergé, se déclare être le seul dépositaire de la vraie foi du christianisme. Tout comme les prêtres chaldéens se croyaient les seuls à posséder la clé pour comprendre Ia mythologie de Babylone, une clé qui leur fut transmise de toute première antiquité, ainsi les prêtres de Rome se sont organisés pour être les seuls interprètes des Saintes Ecritures... Par conséquent, ils ont exigé une foi implicite dans leurs dogmes; tous les hommes étaient astreints à croire tout ce que l'Eglise croyait, alors que l'Eglise pouvait façonner sa foi selon son bon plaisir... Nous voyons donc qua tous égards, comment Rome porte à juste titre ce nom inscrit sur son front, 'mystère, Babylone la Grande."' (Les Deux Babylones, p.11).
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:23
L'église catholique romaine et la prostituée d'apocalypse


Petit à petit, l'église catholique s'est détournée de la simplicité du message évangélique pour se préoccuper de tout autre chose... Au point d'en venir à illustrer de façon étonnante une prophétie de l'Apocalypse de Saint Jean.
chapitre 17 et 18 de l'Apocalypse
Pourpre et écarlate
Remarque: pourpre: violet, écarlate: rouge vif.
(C'est Saint Jean qui parle) Je vis une femme (la grande prostituée) assise sur une bête.. La femme était vêtue d'habits de pourpre et d'écarlate


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Apocalypse chapitre 17 - Le jugement de Babylone le Grande




Savez-vous ce que représente cette prostituée, Babylone la Grande ?
Savez-vous ce que représente la bête sauvage à sept têtes, sur laquelle est assise la prostituée ? Et j'ai entendu une autre voix venant du ciel dire : " Sortez d'elle, mon peuple, si vous ne voulez pas participer avec elle à ses péchés, et si vous ne voulez pas recevoir [votre part] de ses plaies. Car ses péchés se sont amoncelés jusqu'au ciel, et Dieu s'est rappelé ses actes d'injustice. "
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:24
L'église catholique romaine et la prostituée d'apocalypse


Petit à petit, l'église catholique s'est détournée de la simplicité du message évangélique pour se préoccuper de tout autre chose... Au point d'en venir à illustrer de façon étonnante une prophétie de l'Apocalypse de Saint Jean.
Voici le texte illustré du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pourpre et écarlate
Remarque: pourpre: violet, écarlate: rouge vif.
(C'est Saint Jean qui parle) Je vis une femme (la grande prostituée) assise sur une bête.. La femme était vêtue d'habits de pourpre et d'écarlate

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(les deux couleurs de la hiérarchie catholique: évèques en poupre violet, cardinaux en pourpre écarlate)

Bijoux de la prostituée
et parée de bijoux d'or, de pierres précieuses et de perles. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La coupe d'or de la prostituée
Elle tenait à la main une coupe d'or 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
(comme celle avec laquelle on célèbre la messe...)
..
La Mère
Sur son front, elle portait gravé un nom: « Mystère, La grande Babylone, la mère
L'église catholique romaine est la seule institution religieuse qui utilise le terme "mère" (notre sainte mère l'église) ...
La grande prostituée
La mère des prostituées...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
dans la Bible la notion de prostitution renvoie souvent à l'adoration des images ou idoles...
La grande prostituée
... et aux mélanges avec les fausses religions

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La grande prostituée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Epouse et prostituée

Babylone représente la chrétienté apostate, la fausse religion, la grande prostituée dont l'infidélité, l'esprit de lucre et la soif de domination seront finalement démasqués et jugés.
(Nouveau dictionnaire Biblique)


La "prostituée" Babylone s'oppose à la nouvelle Jérusalem "l'épouse de Christ" un terme qui désigne la véritable Eglise (pas une organisation mais l'ensemble de ceux qui ont reçu le Seigneur Jésus).

La mère des abominations
La grande Prostituée, mère des abominations de la terre.



  • L'hebdo: Noires, religieuses et ... prostituées au Vatican 
  • USA: Plus de 4000 prêtres accusés d'agressions sexuelles sur des mineurs, le pape exprime sa "honte" mardi 15 avr, 12 h 38 AFP 
  • Irlande: des milliers d'enfants frappés et violés pendant des décennies dans des institutions catholiques, selon un rapport AP 20 mai 2009 
  • 500 millions d'euros versés à 3000 victimes en échange d'un abandon de leurs poursuites judiciaires 
  • Mgr Geoffroy Robinson: les abus sexuels des prêtres et des religieux sont le principal obstacle à la prédication de l'Evangile en Océanie 
  • AFP: La hiérarchie catholique accusée dans l'enquête sur le vicaire Dufour 
  • père Jean Cardonnel: la hiérarchie ferme les yeux sur les relations homosexuelles dans les couvents 
  • La cours d'appel de Louisville (Kentucky) estime que c’est sur instruction du Vatican que les évêques ont gardé le silence 
  • Sœur Marie Macdonald, auteur du rapport «abus sexuels et viols commis par des prêtres et évêques» regrette "l'absence d'inspection et la conspiration du silence". 


Titres blasphématoires

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cette bête était couverte de titres blasphématoires... 
qui usurpent des attributs appartenant à Dieu seul


  • Vicaire de Christ
  • Trés Saint Père
  • Pape
  • Sa Sainteté
  • Chef suprême de l'Église
  • Souverain Pontife
  • Qui ne peut être jugé par personne
  • Infaillible


Choquant
À sa vue, je fus profondément bouleversé. 
Par quoi l'apôtre Jean est il ainsi choqué? 
Il ne s'attendait peut être pas à cette évolution de l'Eglise catholique!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Foules
... Les eaux que tu as vues, là où est assise la prostituée, représentent des peuples, des foules, des nations et des langues

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Côté universel de la religion représentée.
Rome capitale du monde
Cette femme que tu as vue représente la grande ville qui exerce son pouvoir sur tous les souverains du monde..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Décrets du Dictatus papæ (Gregoire VII):



  • Le pape est le seul homme dont tous les princes baisent les pieds.
  • Il lui est permis de déposer les empereurs.
  • Il ne doit être jugé par personne. 



Rome La ville aux sept collines
Les sept têtes sont sept collines, sur lesquelles siège la femme 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Beaucoup d'écrivains romains (Virgile, Martial, Cicéron...) désignaient Rome comme la ville aux 7 collines.
Rome: la ville qui a pouvoir sur les souverains
Cette femme que tu as vue représente la grande ville qui exerce son pouvoir sur tous les souverains du monde.. 
XIè siècle: Henri IV, empereur germanique, a attendu trois jours nu-pieds dans la neige, que le Pape le releve de son excommunication et lui restitue le droit de gouverner...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tous les souverains du monde sont venus se prosterner (!) devant le cadavre de Jean-Paul II

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'inquisition: ivre de sang
Elle était ivre du sang de ceux qui appartiennent à Dieu et de ceux qui ont rendus témoignage à Jésus .. Chez toi on a vu couler le sang des prophètes et de ceux qui appartiennent à Dieu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'inquisition: ivre de sang

Elle était ivre du sang de ceux qui appartiennent à Dieu et de ceux qui ont rendus témoignage à Jésus .. Chez toi on a vu couler le sang des prophètes et de ceux qui appartiennent à Dieu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Luxe et splendeur

Les marchands de la terre, eux aussi, pleurent ..car il n'y a plus personne pour acheter leurs marchandises : leurs cargaisons d'or, d'argent, de pierres précieuses et de perles, leurs étoffes de fin lin, de pourpre, de soie et d'écarlate, ..l'encens, le vin .. elle a vécu dans la splendeur et le luxe,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Commerce des corps et des âmes

leurs marchandises : .. les corps et les âmes d'hommes
Commerce des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: restes des corps 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], purgatoire: messes payantes pour en faire sortir les âmes!
.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rome capitale de Satan
Mystère... Antre de démons.. repaire d'esprits impurs..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Messes noires, sacrifices et «magie sexuelle»
Quand Rome vend son âme au diable

La Ville éternelle, capitale de Satan... Qui l'eût cru? Et pourtant. 
A l'ombre du Vatican se multiplient les sectes et les cultes dédiés au Malin.

Mystères et sortilèges
Avec tes sortilèges tu as trompé toutes les nations.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mystères et sortilèges
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Montée sur la bête
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Montée sur la bête
Tous les dirigeants des pays développés (en noir) 
autour du Pape (en blanc)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

commission Trilatérale, fondée par Rockefeller (Nouvel Ordre Mondial)
Annonce du jugement de Babylone
Puis j'entendis encore une autre voix venant du ciel qui disait : - Sortez du milieu d'elle, membres de mon peuple, afin de ne pas participer à ses péchés et de ne pas être frappés avec elle des fléaux qui vont l'atteindre.
Les dix cornes que tu as vues, ainsi que la bête le futur empire mondial et ses dix chefs, prendront la prostituée en haine, elles la dépouilleront de tout ce qu'elle a et la laisseront nue ; elles dévoreront ses chairs et la consumeront par le feu
le ton monte de plus en plus entre le Vatican et les acteurs du Nouvel Ordre Mondial en particulier les franc-maçons. (cf. Révolution Française)
Vaudois et réformateurs
Les réformateurs (protestants) ont tous clairement assimilés la prostituée d'Apocalypse 17 à l'église catholique romaine.
Vaudois[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (1120) LutherCaptivité babylonienne de l'Eglise Calvin SpurgeonLe papisme est contraire à l'evangile du Christ, et est l'antichrist, et nous devons prier contre lui.

Apostasie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'église Romaine n'est pas seule concernée... Le 19 août 2009 à Minneapolis, l'Eglise luthérienne d'Amérique a voté à 66.67% l'autorisation du mariage et du pastorat homosexuel (à une seule voix!)
Ce même jour, au moment du vote, une tornade a abattu la croix de l'église luthérienne située juste à côté du centre de conférence où se tenait les débats.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:24
Idolâtrie


Bible : Ex 20.4, 5; De 5.8, 9 
Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent   et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

Deutéronome 4.15/18 Puisque vous n’avez vu aucune figure le jour où l’Eternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme, la figure d’un animal qui soit sur la terre, la figure d’un oiseau qui vole dans les cieux, la figure d’une bête qui rampe sur le sol, la figure d’un poisson qui vive dans les eaux au-dessous de la terre.

Deutéronome 29:16 Vous savez de quelle manière nous avons habité dans le pays d'Égypte, et comment nous avons passé au milieu des nations que vous avez traversées. 17 Vous avez vu leurs abominations et leurs idoles, le bois et la pierre, l'argent et l'or, qui sont chez elles.

C'est un culte rendu aux démons. 1 Corinthiens 10.14 à 22
Vous ne vous ferez point d'idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elles, car je suis l'Eternel, votre Dieu.  Lévitique 26:1

Ainsi ils craignaient l’Eternel, et ils servaient en même temps leurs dieux d’après la coutume des nations d’où on les avait transportés. 2 Rois 17:33

2 Corinthiens 6.14/17 : 
Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?
Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle? 
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles?

On apporte de Tarsis des lames d’argent, et d’Uphaz de l’or, L’ouvrier et la main de l’orfèvre les mettent en œuvre; Les vêtements de ces dieux sont d’étoffes teintes en bleu et en pourpre, Tous sont l’ouvrage d’habiles artisans. Jérémie 10:9 

Les idoles des nations sont de l’argent et de l’or, Elles sont l’ouvrage de la main des hommes. Psaumes 135:15 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'à mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.»
(Exode 20:3-6)


Jérémie 50:8 
Fuyez de Babylone, sortez du pays des Chaldéens, Et soyez comme des boucs à la tête du troupeau!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Apocalypse 18:4
Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux.


.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:25
.

Apocalypse 17:1 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint me parler et dit: «Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. 2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'immoralité, et c'est du vin de sa prostitution que les habitants de la terre se sont enivrés.»

Une Image Vaut Mille Mots.
Vingt Images Valent 20.000 Mots.

LES VATICANITES CATHOLIQUES NAZIS


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’Évêque Catholique de Reich, Ludwig Muller, et les Nazis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Catholique Freidrich Coch et les Nazis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’Archevêque Catholique Stepinac et le Nonce Papal Marcone 
avec le Général Nazi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Clergé Catholique salut Hitler

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Clergé Catholique Nazi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Nonce Papal du Vatican et les Nazis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Nazis et les Nonnes Catholiques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’Archevêque Catholique Stepinac avec le Nazi Ante Pavelic, 
chef d’Ustashi, en Croatie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’Archevêque Catholique Stepinac avec les Nazis d’Ustashi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Le fantoche Nazi Ante Pavelic avec les Moines Catholiques Franciscains

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Catholique Saric avec le Nazi Ante Pavelic à Sarajevo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hitler et le Catholique Ante Pavelic, le dirigeant fantoche Nazi de Croatie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Nazi Ante Pavelic et les Nonnes Catholiques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’Évêque Catholique de Reich, Muller, et les Nazis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hitler et le Nonce Papal Catholique, l’Archevêque Orsenigo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Image de Prêtres Catholiques Nazis de la Revue AIZ, 1934

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hiérarchie Catholique Espagnole et les Nazis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hitler et le Nonce Papal Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Catholique Hitler avec l’Évêque Catholique de Reich, Muller

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hitler à la messe de l’Église Catholique(Secte Nazie)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Catholique Hitler avec le Cardinal Catholique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Catholique Hitler avec la Nonne Catholique



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Chemises Brunes Nazies à la messe de l’Église Catholique








[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Cardinal Catholique Faulhaber défilant avec les Nazis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Prêtres Catholiques et les Nazis saluent Hitler

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Célébration Nazie pour commémorer l’Évêque Catholique Konrad Praysing

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Le Cardinal Catholique Bertram et les Nazis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Prêtres Catholiques saluent Hitler

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Prêtre Catholique Jozef Tiso et Hitler



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hitler et les Évêques Catholiques
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:26
Idolâtrie



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci Bouddha, merci l’anniversaire du jour de son premier sermon dans le jardin Velawan devant ses 1250 disciples, merci « Makhabucha day » et son rappel à l’observation de ces trois principes : faire le bien, éviter le mal, garder la pureté de l’âme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:27
Idolâtrie

Hindouisme, Bouddhisme, islam et la Chrétienté = Babylone

Chapelets
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Genèse (11, 1-9) - La tour de Babel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Gravure Gustave Doré la Bible Ancien Testament La tour de Babel

La Genèse 
Gn 11:1- Tout le monde se servait d'une même langue et des mêmes mots. 
Gn 11:2- Comme les hommes se déplaçaient à l'orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinéar et ils s'y établirent. 
Gn 11:3- Ils se dirent l'un à l'autre : Allons ! Faisons des briques et cuisons-les au feu ! La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier. 
Gn 11:4- Ils dirent : Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre ! 
Gn 11:5- Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties. 
Gn 11:6- Et Yahvé dit : Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux. 
Gn 11:7- Allons ! Descendons ! Et là, confondons leur langage pour qu'ils ne s'entendent plus les uns les autres. 
Gn 11:8- Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville. 
Gn 11:9- Aussi la nomma-t-on Babel, car c'est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c'est de là qu'il les dispersa sur toute la face de la terre.



The Religions of Babylon



.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:27
Des imams français au Vatican

Quatre imams français se rendent au Vatican du 6 au 8 janvier 2015, dans le cadre d’un voyage organisé par la Conférence des évêques de France. Les religieux musulmans participeront notamment à une audience générale du pape François ainsi qu’à une réunion de travail au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux. Une occasion exceptionnelle de promouvoir l’échange et l’écoute alors que les conflits s’enveniment au Moyen-Orient.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Au moment où les extrémismes s’expriment avec violence et usent de toutes leurs forces pour exacerber les tensions et attiser les peurs, nous devons assumer notre rôle de témoins. » Mohammed Moussaoui, président de l’Union des mosquées de France, compte parmi les quatre imams en visite au Vatican du 6 au 8 janvier. Il est accompagné d’Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane à Villeurbanne,Tareq Oubrou, recteur de la Grande mosquée de Bordeaux et Djelloul Seddiki, directeur de l’institut al-Ghazâli de la Grande mosquée de Paris.

Les quatre religieux musulmans sont conduits par Mgr Michel Dubost, évêque d’Évry-Corbeil-Essonnes. Le président du Conseil pour les relations interreligieuses de la Conférence des évêques de France (CEF) considère que, « dans un monde qui aime le spectacle de la violence, il est bon de montrer l’entente cordiale qui se développe en France entre la majorité des musulmans et la majorité des chrétiens. La visite de ces grands leaders musulmans à Rome en est le signe ».

Une rencontre qui va de soi pour Tareq Oubrou, recteur de la Grande mosquée de Bordeaux : « L’islam s’inscrit dans le prolongement du message biblique, notamment celui du Jésus. Il ne peut donc faire l’économie de la rencontre et du dialogue avec le christianisme. » Djelloul Seddiki, directeur de l’institut al-Ghazâli, attend beaucoup de ces trois journées : « En tant que musulman, le Coran m’invite à dialoguer avec les gens du Livre avec courtoisie. Je considère le concile Vatican II comme une invitation permanente à dialoguer avec nos frères chrétiens, pour mieux se connaître et inviter les fidèles musulmans à partager ce vivre-ensemble. »

Le dialogue ou la guerre
Pour Christophe Roucou, directeur du service national de la CEF pour les relations avec l’islam, le voyage est aussi l’occasion de « présenter à Rome la variété des initiatives et la qualité des échanges », ou encore d’insister sur « la formation des cadres religieux ».

C’est pourquoi les imams français disposent d’un riche programme pour cette visite. Mercredi : participation à l’audience générale du pape François, rencontre avec l’Institut Pontifical pour les Études Arabes et l’Islamologie, réception à l’Ambassade de France près le Saint-Siège et rencontre avec le Séminaire français. Jeudi, les imams visiteront la Basilique Saint-Pierre et la chapelle Sixtine, avant de participer à une réunion de travail au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Le président de ce Conseil, le cardinal Jean-Louis Tauran, devrait saluer la position de nombreux responsables musulmans en réaction aux exactions perpétrées l’été dernier au Proche-Orient. Dans une interview au quotidien La Croix daté du 6 janvier, il reconnaît qu’« ils ont pris la situation au sérieux et se sont prononcés d’une manière courageuse ».  Mais il les exhorte à continuer : « Ces responsables doivent dénoncer ces violences à la mosquée, à l’école, dans leur quartier. » Le cardinal est catégorique : « Il n’y a pas d’alternative : soit nous choisissons le dialogue, soit c’est la guerre. Plus il y a de conflits, et plus il nous faut insister sur le dialogue. »

Le voyage de représentants musulmans au Saint-Siège va dans ce sens. Il met en pratique l’appel commun du pape François et du patriarche Bartholomée du 30 novembre dernier pour la reconnaissance de « l’importance de la promotion d’un dialogue constructif avec l’islam, basé sur le respect mutuel et sur l’amitié ».


"Satanisme" et secte "satanique" au Vatican


.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:28
Babylone et les Babyloniens


Ancien Testament

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bélier appuyé sur un
arbuste, IIIème
millénaire av.JC,
nécropole d'Our 

L’antique ville de Babylone se situe dans la partie méridionale de la Mésopotamie (la grande plaine qui s’étend entre le Tigre et l’Euphrate, depuis l’Assyrie au nord et la Syrie à l’ouest jusqu’au golfe Persique) qui correspond au sud de l’Irak actuel. Des villes ont été construites dans cette région depuis la plus haute antiquité, dès que les hommes ont su utiliser l’eau des fleuves pour irriguer les terres. Plusieurs d’entre elles ont constitué, au moins à certains moments de leur histoire, des cités-royaumes plus ou moins indépendantes ou rivales.

La civilisation mésopotamienne est, avec celle de l’Egypte (voir « L’Egypte et les Egyptiens ») l’une des plus anciennes du Proche-Orient. Les Sumériens habitaient le sud de la Mésopotamie dès le IVe millénaire av. J.-C. On a retrouvé des listes de mots, des reçus et des comptes en sumérien sur des tablettes d’argile datant peut-être de 3100 av. J.-C. Plus au nord vivaient les Akkadiens (Gn 10.10n), un peuple sémitique comme Israël. Ceux-ci ont fini par absorber les Sumériens tout en intégrant leur culture : certains textes ont été écrits en sumérien alors que le sumérien était déjà une langue morte depuis des siècles (cf. Dn 1.4n). Une dynastie de rois akkadiens, fondée par Sargon Ier (cf. Ex 2.2n), a régné à Akkad dans la dernière partie du IIIe millénaire av. J.-C. Une autre dynastie, sumérienne celle-là, régnait à Our (Gn 11.28n) tout à la fin du IIIe millénaire. A cette époque, l’artisanat mésopotamien produisait déjà des bijoux d’or et d’argent, des armes de bronze et de cuivre et des statues, comme l’attestent les découvertes extraordinaires qui ont été faites dans les tombes royales d’Our, témoins somptueux de ce qu’on a appelé la « renaissance sumérienne ».

C’est en Mésopotamie qu’on a retrouvé les plus anciennes traces d’écriture. C’est là que s’est développée l’écriture cunéiforme, commune à plusieurs peuples et langues de la région (Babylone et l’Assyrie par exemple), mais aussi empruntée plus tard par les Syriens, les Elamites ou les Perses. Chaque caractère consistait en une combinaison de signes en forme de coins (clous ou fers de lance), imprimés sur des tablettes d’argile fraîche à l’aide d’un roseau, puis d’une sorte de poinçon ou de stylet. Ces caractères (plus de 500 dans certains systèmes) représentaient à l’origine des mots évoquant des objets ou des idées, ensuite des sons (d’abord des syllabes, puis des lettres dans les systèmes alphabétiques), susceptibles de composer un lexique extensible à l’infini.

La ville de Babylone
Babylone elle-même ne devient une ville importante qu’au début du IIe millénaire av. J.-C., après la chute d’Our. Elle a été très puissante pendant un temps relativement court, au XVIIIe siècle ou au XVIIe siècle av. J.-C., sous le règne d’Hammourabi, célèbre par le code juridique qui lui est attribué et qu’on a souvent voulu comparer — ou opposer — à la loi* de Moïse. Babylone a dû ensuite attendre quelque 1200 ans pour que les « Chaldéens » (Gn 11.28n) Nabopolassar et surtout Nabuchodonosor II lui rendent son pouvoir, en fondant l’empire néo-babylonien (voir « Le temps des rois »). Mais même pendant cette longue éclipse politique, Babylone demeure la référence culturelle et religieuse de la région. C’est vers elle que regardent les Assyriens, par exemple, comme l’atteste la similitude des motifs architecturaux ou des panthéons (voir « L’Assyrie et les Assyriens ».

L’empire néo-babylonien et la Bible
C’est surtout à l’empire néo-babylonien que l’histoire biblique a affaire. Déjà Mardouk-apla-iddina, alias Mérodak-Baladan, qui parvient à se proclamer roi de Babylone en 721 à la faveur de troubles dans l’empire assyrien, cherche un allié en la personne d’Ezéchias, roi de Juda (2R 20.12ss ; Es 39.1ss). En 614, Assour tombe aux mains des Mèdes, qui s’allieront aux Babyloniens pour s’emparer de Ninive en 612. Peu après, les Babyloniens sont maîtres de toute la région. Le pharaon Néko (cf. 2R 23.29ss) marche vers l’Euphrate et combat aux côtés des Assyriens à Karkemish en 605 av. J.-C. (Jr 46.2n), mais l’armée babylonienne, conduite par Nabuchodonosor, le défait. Les Egyptiens doivent battre en retraite.

Comme l’armée babylonienne progresse vers le sud, Joïaqim, roi de Juda, doit se faire vassal de Nabuchodonosor. Quelques années plus tard, il change d’avis et se révolte. L’année de sa mort, les armées babyloniennes assiègent Jérusalem. Joïakîn, successeur de Joïaqim, se rend. Il est emmené captif à Babylone avec beaucoup de Judéens (2R 23.36-24.17). Un texte cunéiforme indique les rations qui lui sont attribuées dans sa captivité, à lui et aux membres de sa famille. Le siège est daté (du 15/16 mars 597 av. J.-C.) dans la Chronique de Babylone : « Le roi d’Akkad réunit ses troupes, marcha vers le pays de Hati, dressa son camp contre la ville de Juda... prit la ville et captura son roi. » Dix ans plus tard, Sédécias, roi de Juda, mis en place par Nabuchodonosor, se rebelle encore contre Babylone. Cette fois, les Babyloniens détruisent Jérusalem et son temple ; ils exilent encore une partie de la population à Babylone (2R 24.18-25.12 ; voir l’encadré « L’après-Josias ».

Les exilés de Juda découvrirent sans doute avec étonnement la grande ville que Nabuchodonosor avait reconstruite (cf. Dn 4.27). Babylone était protégée par un large fossé et une double muraille de briques. Les deux murs, respectivement de 3,70 m et 6,50 m d’épaisseur, étaient séparés par un chemin de garde. Des huit grandes portes de Babylone, la plus connue est la porte d’Ishtar (déesse de la fécondité), au nord. Le porche était orné de taureaux (symboles du dieu Bel) et de dragons (symboles de Mardouk, le dieu patron de Babylone). La grande rue des processions, par laquelle on transportait les statues des dieux pour la fête du nouvel an, était bordée de murs de briques émaillées avec des reliefs de lions polychromes, symboles de la déesse Ishtar. Elle conduisait de la porte d’Ishtar vers le centre de la ville où se trouvaient les grands temples, notamment l’Esagil, le temple de Mardouk. En tout Babylone comptait cinquante-trois grands temples, outre d’innombrables petits sanctuaires, une grande tour (ziggourat), une citadelle et un vaste ensemble d’édifices royaux et administratifs. L’abondance des représentations et des symboles religieux n’a pas pu manquer de frapper l’imagination des exilés. On a pu en relever de nombreuses traces dans les images foisonnantes du livre d’Ezéchiel (voir « L’Exil et la Bible ». De fait, la longévité littéraire et symbolique de Babylone dans le monde juif, puis chrétien, excède de beaucoup le temps de son existence historique (cf. 1P 5.13n ; Ap 14.8).

La fin de Babylone
Malgré toute sa gloire, l’empire néo-babylonien ne dura pas un siècle. En 539 av. J.-C. il était prêt à tomber aux mains de Cyrus, le Perse, qui se fit acclamer « roi de Babylone ». Celui-ci autorisa les exilés à rentrer chez eux et à reconstruire leurs villes et leurs temples, mais une importante communauté juive resta en Babylonie et se perpétua jusqu’au Moyen Age (voir Talmud*).

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:28
Babylone



Cité du pays d'Akkad (en Iraq).

Ville de Mésopotamie dont les ruines se trouvent à 90 km au sud de Bagdad (près de l'actuelle Hilla), Babylone fut la capitale d'une vaste région de Mésopotamie. Arrosée par le Tigre et l'Euphrate, elle connut l'une des plus brillantes civilisations du monde antique, qui se développa pendant près de douze siècles.

La ville de Babylone existe dès le xxiiie siècle avant J.-C., au temps de la splendeur d'Akkad.Le premier texte cunéiforme qui mentionne le nom de Babylone date du règne du roi d'Akkad Sharkali-sharri (v. 2185-2160 avant J.-C.).Son entrée dans l'histoire ne débute véritablement qu'avec l'arrivée des Amorrites, ces Sémites occidentaux qui, à la fin du xxe siècle, submergent les pays de Sumer et d'Akkad. Parmi ces envahisseurs, un certain Sumou-aboum s'installe à Babylone et y fonde une dynastie qui régne pendant trois siècles (1894-1595).

Toutefois, cette première dynastie babylonienne ne devient une puissance que sous le règne de son sixième roi Hammourabi (1793-1750), qui en fait la capitale de son empire. Hammourabi, connu surtout pour son œuvre de législateur, est aussi un grand conquérant. Sous son règne, la Babylonie (pays de Sumer et d'Akkad unifiés) tient le devant de la scène mésopotamienne. Ses successeurs tentent en vain de refaire l'unité de l'Empire mais en 1595, les Hittites s'abattent sur Babylone.

À la faveur de ce raid hittite, d'autres envahisseurs, les Kassites, descendus des montagnes de l'Est et du Nord-Est, s'emparent à leur tour de Babylone et y fondent leur propre dynastie. Tout comme leurs prédécesseurs, les Kassites adoptent la culture suméro-akkadienne et tentent de rendre à Babylone tout son prestige. Vers 1530, les Kassites récupèrent Sumer ; la Babylonie à nouveau reconstituée retrouve sa suprématie d'autrefois.Mais, à partir du xive siècle, harcelé par l'Assyrie, le royaume babylonien décline ; en 1203, le roi d'Assour Toukoulti-Ninourta Ier prend Babylone.

Dès lors, une dynastie locale prend la relève. Ses deux premiers rois reconduisent la politique de lutte contre l'hégémonie assyrienne. Avec Nabuchodonosor Ier (v. 1127-1105), troisième roi de la dynastie, la ville atteint le faîte de sa puissance. À partir du xie siècle, le royaume babylonien, en butte aux invasions des nomades araméens, entre dans une très longue période d'instabilité. Cette situation est habilement exploitée par les Assyriens qui parviennent, au viiie siècle, à annexer la Babylonie. Au siècle suivant, la ville de Mardouk, alors défendue par les Chaldéens – tribu d'origine araméenne –, est par deux fois saccagée, par les armées assyriennes de Sennachérib (689) puis d'Assourbanipal (648).

Le Chaldéen Nabopolassar (626-605) fonde la Xe et dernière dynastie de Babylone. Allié des Mèdes dès 625, il attaque l'Assyrie, qui s'écroule en 612, rendant ainsi à Babylone son prestige. Son fils, Nabuchodonosor II (605-562) – célèbre pour avoir pris Jérusalem et déporté l'élite juive sur les bords de l'Euphrate –, échoue à s'emparer de l'Égypte mais réussit à dominer toute la Mésopotamie, la Syrie et la Palestine. La Babylonie, désormais maîtresse du couloir syrien et du nord de l'Arabie, détient le monopole du grand commerce. Les revenus considérables de l'empire sont en grande partie consacrés à l'embellissement des cités ; outre Babylone, Our, Ourouk, Nippour, Sippar, Kish, Larsa et Barsippa connaissent une intense activité architecturale.

Parmi les successeurs de Nabuchodonosor, Nabonide (556-539) est le seul qui se maintienne quelque temps sur le trône, mais il ne peut repousser l'attaque du Perse Cyrus II. En 482, Xerxès Ier, irrité par l'esprit « national » de ses sujets babyloniens, démantèle leur capitale et emporte la statue d'or de Mardouk. À partir du ve siècle, écartée du grand commerce, écrasée sous les charges fiscales, la Babylonie connaît un grand marasme économique. Sa situation culturelle est aussi peu brillante : les Perses, accourus en grand nombre sous les règnes de Darios et de Xerxès, imposent dans les vallées du Tigre et de l'Euphrate les divinités iraniennes ; l'araméen, devenu la langue officielle de l'Empire achéménide, achève de supplanter le dialecte babylonien. La culture suméro-akkadienne ne survit que dans les cercles étroits des scribes et des savants.En 331, Babylone, amoindrie, opprimée et appauvrie, acclame Alexandre le Grand, qui en fait la capitale de l'Asie et voudrait lui redonner sa splendeur ; mais il la délaisse pour d'autres conquêtes. De retour neuf ans après, il a tout juste le temps d'y mourir. Dès lors, Babylone continue à courir vers son déclin ; peu après 301, la fondation macédonienne de Séleucie du Tigre lui ravit son statut de capitale. Les Parthes, indifférents à son sort, la laissent décliner. Au ier siècle avant J.-C., le géographe grec Strabon trouva le site désert.

.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10443
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Jeu 3 Oct - 19:29
Documentaire sur la Tour de Babel



Esaïe 48:20
"Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens ! Avec une voix d'allégresse annoncez-le, publiez-le, Faites-le savoir jusqu'à l'extrémité de la terre, Dites : L'Éternel a racheté son serviteur Jacob !"

Esaïe 52:11
"Partez, partez, sortez de là ! Ne touchez rien d'impur ! Sortez du milieu d'elle ! Purifiez-vous, vous qui portez les vases de l'Éternel !"

Jérémie 51:45
"Sortez du milieu d'elle, mon peuple, Et que chacun sauve sa vie, En échappant à la colère ardente de l'Éternel !"

2Corinthiens 6:14-18
"Ne vous mettez pas sous un même joug avec les infidèles; car qu'y a-t-il de commun entre la justice et l'iniquité? et quelle union y a-t-il entre la lumière et les ténèbres? Quel accord entre Machia'h (Messie) et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle?
Et quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai au milieu d'eux et j'y marcherai; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C'EST POURQUOI, SORTEZ DU MILIEU D'EUX, ET VOUS SEPAREZ, DIT LE SEIGNEUR, ET NE TOUCHEZ POINT A CE QUI EST IMPUR ET JE VOUS RECEVRAIS
Et je serai votre Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur tout-puissant.".

Apocalypse 18:4
"Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux."

.
Contenu sponsorisé

Babylone la Grande, la mère des prostituées . - Page 4 Empty Re: Babylone la Grande, la mère des prostituées .

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum