Forum du Monde des Religions
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -21%
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
Voir le deal
33.71 €

Aller en bas
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Le livre d’Abraham  - Page 2 Empty Le livre d’Abraham

Jeu 17 Oct - 10:03
Rappel du premier message :

Le livre d’Abraham 

Traduction et historicité du livre d’Abraham



L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours reconnaît le livre d’Abraham comme Écriture. 

Ce livre, annales du prophète et patriarche biblique Abraham, raconte comment il rechercha les bénédictions de la prêtrise, rejeta l’idolâtrie de son père, fit alliance avec Jéhovah, épousa Saraï, émigra à Canaan et en Égypte, et acquit des connaissances sur la Création. Le livre d’Abraham suit dans une grande mesure le récit biblique mais donne des renseignements supplémentaires importants sur la vie et les enseignements d’Abraham.

Le livre d’Abraham a été publié pour la première fois en 1842 et ajouté aux ouvrages canoniques dans la Perle de Grand Prix en 1880. 

Il se trouvait à l’origine sur des papyrus égyptiens que Joseph Smith a traduits à partir de 1835. De nombreuses personnes ont vu les papyrus, mais il ne subsiste aucun récit de témoins oculaires concernant la traduction, ce qui rend la reconstitution du processus impossible. Il ne reste de nos jours que quelques fragments des longs rouleaux de papyrus autrefois en la possession de Joseph Smith. On ne peut qu’émettre des suppositions sur le rapport entre ces fragments et le texte que nous avons aujourd’hui.

Nous savons certaines choses au sujet du processus de traduction. Le mot traduction sous-entend normalement la connaissance approfondie de plusieurs langues. Joseph Smith ne prétendait maîtriser aucune langue. Il reconnaissait volontiers qu’il faisait partie des « choses faibles du monde », appelé à dire des paroles venues « du ciel ». À propos de la traduction du Livre de Mormon, le Seigneur a dit : « Tu ne peux écrire ce qui est sacré que si cela t’est donné de moi ». Le même principe peut s’appliquer au livre d’Abraham. Le Seigneur n’attendait pas de Joseph Smith qu’il connaisse l’égyptien. C’est par le don et le pouvoir de Dieu que Joseph a reçu de la connaissance sur la vie et les enseignements d’Abraham.

Dans de nombreux détails, le livre d’Abraham concorde avec ce que l’on sait du monde antique. Certains des faits, dont nous allons parler ci-après, n’avaient pas encore été découverts ou étaient mal connus en 1842. Mais même ces indications d’une origine ancienne, aussi fondées soient-elles, ne peuvent prouver la véracité du livre d’Abraham, pas plus que les données archéologiques ne peuvent prouver l’exode des Israélites hors d’Égypte ou la résurrection du Fils de Dieu. Le statut du livre d’Abraham en tant qu’Écriture repose en fin de compte sur la foi dans les vérités salvatrices qui se trouvent dans le livre et sur le témoignage du Saint-Esprit.

Le livre d’Abraham en tant qu’Écriture

Il y a plusieurs milliers d’années, le prophète Néphi apprit que l’un des objectifs du Livre de Mormon était de « confirmer la vérité » de la Bible. De façon similaire, le livre d’Abraham confirme, amplifie et clarifie le récit biblique de la vie d’Abraham.

Dans le récit biblique, Dieu fait alliance avec Abraham de faire de lui une grande nation. Le livre d’Abraham donne un contexte à cette alliance en décrivant Abraham comme quelqu’un qui recherche une « grande connaissance » et qui est un « disciple de la justice » décidé à suivre la bonne voie malgré de grandes épreuves. Il rejette la méchanceté de la maison de son père et les idoles de la culture environnante malgré les menaces de mort.


Dans la Bible, l’alliance que Dieu fait avec Abraham semble débuter au cours de sa vie. D’après le livre d’Abraham, l’alliance commence avant la fondation du monde et est transmise à travers Adam, Noé, et d’autres prophètes. Abraham prend ainsi sa place dans une longue lignée de prophètes et de patriarches dont la mission est de préserver et d’étendre l’alliance de Dieu sur la terre. Le cœur de cette alliance est la prêtrise par laquelle « les bénédictions du salut, de la vie éternelle » sont transmises.

Le livre d’Abraham clarifie plusieurs enseignements obscurs de la Bible. Contrairement à ce que l’on croit habituellement, la vie ne commence pas à la naissance. Avant de venir sur la terre, les hommes ont existé en tant qu’esprits. Dans une vision, Abraham a vu que l’un des esprits était « semblable à Dieu. » Cet être divin, Jésus-Christ, dirigea d’autres esprits dans l’organisation de la terre à partir de « matériaux » ou de matière préexistante, et non ex nihilo (à partir du néant) comme beaucoup de chrétiens le crurent plus tard.Abraham apprit en outre que la vie ici-bas était cruciale dans le plan du bonheur que Dieu allait donner à ses enfants. Dieu dit : « Nous les mettrons ainsi à l’épreuve, pour voir s’ils feront tout ce que le Seigneur, leur Dieu, leur commandera », ajoutant la promesse que les fidèles recevraient plus de gloire pour toujours et à jamais. L’objectif et le potentiel de la vie terrestre n’est présenté nulle part dans la Bible aussi clairement que dans le livre d’Abraham.

Origine du livre d’Abraham

Les grandes vérités qui se trouvent dans le livre d’Abraham découlent d’une série d’événements historiques uniques. Au cours de l’été 1835, un marchand ambulant du nom de Michael Chandler arriva au siège de l’Église à Kirtland (Ohio) avec quatre momies et plusieurs rouleaux de papyrus. Il y trouva un public réceptif. Grâce, en partie, aux exploits de l’empereur français Napoléon, les antiquités découvertes dans les catacombes d’Égypte avaient créé un engouement dans tout le monde occidental. Chandler tirait profit de cet intérêt en se déplaçant de lieu en lieu avec des objets égyptiens anciens et en faisant payer ses visiteurs pour les voir.

Ces objets avaient été découverts par Antonio Lebolo, un ancien officier de cavalerie de l’armée italienne. Lebolo, qui supervisait des fouilles pour le consul général de France, découvrit onze momies dans une tombe non loin de l’antique ville de Thèbes. Il les envoya en Italie. Après sa mort, elles se retrouvèrent à New York. À un moment donné, Chandler prit possession des momies et des rouleaux.

Lorsque la collection arriva à Kirtland, sept des onze momies et plusieurs rouleaux de papyrus avaient déjà été vendus. Un groupe de saints des derniers jours de Kirtland acheta le reste des objets pour l’Église. Après avoir examiné les papyrus et commencé « la traduction de quelques caractères ou hiéroglyphes », Joseph Smith écrivit dans son histoire : « À notre grande joie, je découvris qu’un des rouleaux contenait les écrits d’Abraham. »

La traduction et le livre d’Abraham

Joseph Smith travailla à la traduction du livre d’Abraham pendant l’été et l’automne de 1835. À la fin de cette période, il avait traduit au moins le premier chapitre et une partie du deuxième. Son journal personnel nous apprend ensuite qu’il traduisit les papyrus au printemps de 1842, après l’installation des saints à Nauvoo. Les cinq chapitres du livre d’Abraham, ainsi que trois illustrations (maintenant connues sous les noms de fac-similés n°1, 2 et 3) furent publiés entre mars et mai 1842 dans le journal de l’Église, le Times and Seasons, à Nauvoo.

Le livre d’Abraham fut le dernier travail de traduction de Joseph Smith. 

Dans ces traductions inspirées, Joseph Smith ne prétendait pas connaître les langues anciennes des textes qu’il traduisait. Comme pour le Livre de Mormon, la traduction du livre d’Abraham par Joseph Smith est rédigée dans le langage de la Bible du roi Jacques. C’était la langue des Écritures, une langue que les saints des derniers jours connaissaient bien et son utilisation correspondait à la manière habituelle du Seigneur de révéler ses vérités « à [ses] serviteurs […] selon leur langage, afin qu’ils les comprennent. »

Les traductions de Joseph ont pris des formes variées. Certaines de ses traductions, comme celle du Livre de Mormon, s’appuyaient sur des documents anciens en sa possession. D’autres fois, ses traductions n’étaient basées sur aucun support matériel connu. La traduction par Joseph de passages de la Bible, par exemple, comprenait la restitution du texte original, l’harmonisation de contradictions trouvées dans la Bible et des commentaires inspirés.

Il y a des indications que Joseph a étudié les caractères trouvés sur les papyrus égyptiens et a essayé d’apprendre l’égyptien. 

Son histoire personnelle rapporte qu’en juillet 1835, il était « continuellement occupé à la traduction d’un alphabet pour le livre d’Abraham et à élaborer une grammaire de l’égyptien pratiqué par les anciens. » Cette « grammaire », ainsi nommée, consistait en colonnes de hiéroglyphes suivies de traductions anglaises portées dans un grand cahier par le secrétaire de Joseph, William W. Phelps. Un autre manuscrit, écrit par Joseph Smith et Oliver Cowdery, contient des caractères égyptiens suivis d’explications.


Nous ne comprenons pas entièrement le rapport entre ces documents et le livre d’Abraham. Ni les règles, ni les traductions du livre de grammaire ne correspondent à celles qui sont reconnues aujourd’hui par les égyptologues. Quel qu’ait été le rôle du livre de grammaire, il semble que Joseph ait commencé à traduire des passages du livre d’Abraham presque immédiatement après l’achat des papyrus. Phelps considérait manifestement Joseph Smith comme parfaitement capable de comprendre les caractères égyptiens. Il dit à sa femme : « Puisque personne ne pouvait traduire ces écrits, on les a présentés au président Smith. Il a vite su ce qu’ils étaient. »

Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Le livre d’Abraham  - Page 2 Empty Re: Le livre d’Abraham

Jeu 17 Oct - 10:08
CHAPITRE 2

Abraham quitte Ur pour aller à Canaan — Jéhovah lui apparaît à Charan — Toutes les bénédictions de l'Évangile sont promises à sa postérité, et, par l'intermédiaire de sa postérité, à tous — Il va à Canaan et poursuit son chemin vers l'Égypte.


 1  Or, le Seigneur Dieu rendit la famine terrible dans le pays d'Ur, de telle sorte que Haran, mon frère, mourut; mais Térach, mon père, vivait toujours dans le pays d'Ur en Chaldée.

 2 Et il arriva que moi, Abraham, je pris pour femme Saraï, et Nachor, mon frère, prit pour femme Milca, qui était fille d'Haran.

 3 Or, le Seigneur m'avait dit: Abraham, quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, va vers le pays que je te montrerai.

 4 C'est pourquoi je quittai le pays d'Ur en Chaldée, pour aller au pays de Canaan, et je pris Lot, le fils de mon frère, sa femme et Saraï, ma femme; et mon père me suivit également dans le pays que nous appelions Charan.

 5 La famine s'atténua; et mon père resta à Charan et y demeura, car il y avait de nombreux troupeaux à Charan; et mon père retourna à son idolâtrie, c'est pourquoi il se fixa à Charan.

 6 Mais moi, Abraham, et Lot, le fils de mon frère, nous priâmes le Seigneur, et le Seigneur m'apparut et me dit: Lève-toi, et prends Lot avec toi; car j'ai résolu de te faire sortir de Charan et de faire de toi un ministre qui portera mon nom dans un pays étranger que je donnerai en possession éternelle à ta postérité après toi, lorsqu'elle écoutera ma voix.

 7 Car je suis le Seigneur, ton Dieu; je demeure au ciel; la terre est mon marchepied; j'étends la main au-dessus de la mer, et elle obéit à ma voix; du vent et du feu je fais mon char; je dis aux montagnes: Partez d'ici, et voici, elles sont enlevées par un tourbillon, en un instant, soudainement.

 8 Mon nom est Jéhovah, et je connais la fin dès le commencement; c'est pourquoi, ma main sera sur toi.

 9 Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai au-delà de toute mesure, je rendrai ton nom grand parmi toutes les nations, et tu seras une bénédiction pour ta postérité après toi, en ceci qu'elle portera, de ses mains, ce ministère et cette Prêtrise à toutes les nations,

 10 Et je la bénirai par ton nom, car tous ceux qui recevront cet Évangile seront appelés de ton nom, seront considérés comme ta postérité et se lèveront et te béniront, toi, leur père.

 11 Et je bénirai ceux qui te bénissent, et je maudirai ceux qui te maudissent; et en toi (c'est-à-dire en ta Prêtrise), et en ta postérité (c'est-à-dire ta Prêtrise), car je te fais la promesse que ce droit continuera en toi et en ta postérité après toi (c'est-à-dire la postérité littérale ou postérité selon la chair), toutes les familles de la terre seront bénies des bénédictions de l'Évangile, lesquelles sont les bénédictions du salut, de la vie éternelle.

 12 Et lorsque le Seigneur se fut retiré après m'avoir parlé, et qu'il eut retiré sa face de devant moi, je dis en mon cœur: Ton serviteur t'a cherché avec ferveur; maintenant je t'ai trouvé;

 13 tu as envoyé ton ange pour me délivrer des dieux d'Elkéna, et je ferai bien d'écouter ta voix; que ton serviteur se lève donc et parte en paix.

 14 C'est ainsi que moi, Abraham, je m'en allai comme le Seigneur me l'avait dit, et j'emmenai Lot; et moi, Abraham, j'étais âgé de soixante-deux ans lorsque je m'en allai de Charan.

 15 Je pris Saraï, que j'avais prise pour femme lorsque j'étais à Ur, en Chaldée, Lot, le fils de mon frère, tous nos biens que nous avions rassemblés et les âmes que nous avions gagnées à Charan, et nous nous mîmes en route vers le pays de Canaan et, tandis que nous étions en route, nous demeurions dans des tentes.

 16 L'éternité était donc notre abri, notre roc et notre salut, tandis que nous voyagions de Charan, par le chemin de Jerschon, pour aller au pays de Canaan.

 17 Alors, moi, Abraham, je bâtis un autel dans le pays de Jerschon, fis une offrande au Seigneur et priai que la famine fût détournée de la maison de mon père, afin qu'elle ne pérît pas.

 18 Puis nous quittâmes Jerschon et traversâmes le pays en direction du lieu appelé Sichem; il était situé dans les plaines de Moré, et nous étions déjà entrés dans les régions frontières du pays des Cananéens; et là, dans les plaines de Moré, j'offris un sacrifice et invoquai le Seigneur avec dévotion, parce que nous étions déjà entrés dans le pays de cette nation idolâtre.

 19 Et le Seigneur m'apparut en réponse à mes prières, et me dit: C'est à ta postérité que je donnerai ce pays.

 20 Et moi, Abraham, je me levai du lieu où j'avais élevé l'autel au Seigneur, et je me rendis de là dans la montagne à l'est de Béthel, et j'y dressai ma tente, Béthel à l'ouest et Aï à l'est; je bâtis là un autre autel au Seigneur et invoquai de nouveau le nom du Seigneur.

 21 Et moi, Abraham, je voyageai, continuant toujours vers le sud; la famine persistait dans le pays, et moi, Abraham, je résolus de descendre en Égypte pour y séjourner, car la famine devenait très pénible.

 22 Et il arriva que comme j'étais sur le point d'entrer en Égypte, le Seigneur me dit: Voici, Saraï, ta femme, est très belle à voir;

 23 c'est pourquoi, il arrivera que lorsque les Égyptiens la verront, ils diront: C'est sa femme, et ils te tueront, mais ils lui laisseront la vie; veille donc à faire ainsi:

 24 Qu'elle dise aux Égyptiens qu'elle est ta sœur, et ton âme vivra.

 25 Et il arriva que moi, Abraham, je dis à Saraï, ma femme, tout ce que le Seigneur m'avait dit: C'est pourquoi, dis-leur, je te prie, que tu es ma sœur, afin que je sois bien traité à cause de toi, et mon âme vivra grâce à toi.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Le livre d’Abraham  - Page 2 Empty Re: Le livre d’Abraham

Jeu 17 Oct - 10:09
CHAPITRE 3

Abraham acquiert, à l'aide de l'urim et du thummim, des connaissances sur le soleil, la lune et les étoiles — Le Seigneur lui révèle la nature éternelle des esprits — Il est instruit de la vie préterrestre, de la préordination, de la création, du choix d'un Rédempteur et du second état de l'homme.


 1  Et moi, Abraham, j'avais l'urim et le thummim que le Seigneur, mon Dieu, m'avait donnés à Ur en Chaldée.

 2 Je vis les étoiles, je vis qu'elles étaient très grandes, et que l'une d'elles était tout près du trône de Dieu; et il y en avait beaucoup de grandes qui en étaient proches.

 3 Et le Seigneur me dit: Ce sont celles qui gouvernent, et le nom de la grande est Kolob, parce qu'elle est près de moi, car je suis le Seigneur, ton Dieu: j'ai placé celle-là pour gouverner toutes celles qui appartiennent au même ordre que celle sur laquelle tu te tiens.

 4 Et le Seigneur me dit, par l'urim et le thummim, que Kolob était à la manière du Seigneur, selon ses temps et ses saisons dans ses révolutions; qu'une révolution était un jour pour le Seigneur, selon sa manière de compter, alors qu'elle était de mille ans selon le temps désigné pour l'astre sur lequel tu te tiens. C'est là le calcul du temps du Seigneur, selon le calcul de Kolob.

 5 Et le Seigneur me dit: la planète qui est le plus petit luminaire, plus petite que celle qui domine sur le jour, c'est-à-dire celle qui domine sur la nuit, est supérieure ou plus grande que celle sur laquelle tu te tiens, au point de vue calcul, car elle se meut dans un ordre plus lent; cela est dans l'ordre, parce qu'elle se trouve au-dessus de la terre sur laquelle tu te tiens, c'est pourquoi le calcul de son temps n'est pas aussi élevé quant à son nombre de jours, de mois et d'années.

 6 Et le Seigneur me dit: Or, Abraham, ces deux faits existent; voici, tes yeux le voient; il t'est donné de connaître les temps qui servent à calculer, et le temps fixé, oui, le temps fixé de la terre sur laquelle tu te tiens, le temps fixé du plus grand luminaire qui est placé pour présider au jour, et le temps fixé du plus petit luminaire qui est placé pour présider à la nuit.

 7 Or donc, le temps fixé du plus petit luminaire est un temps plus long, quant à son calcul, que le calcul du temps de la terre sur laquelle tu te tiens.

 8 Et là où ces deux faits existent, il y aura un autre fait au-dessus d'eux, c'est-à-dire qu'il y aura une autre planète dont le calcul du temps sera plus long encore;

 9 et ainsi, il y aura toujours une planète dont le calcul du temps sera supérieur à l'autre, jusqu'à ce que tu t'approches de Kolob, Kolob qui est selon le calcul du temps du Seigneur; Kolob, qui est placée près du trône de Dieu pour gouverner toutes ces planètes qui appartiennent au même ordre que celle sur laquelle tu te tiens.

 10 Et il t'est donné de connaître le temps fixé de toutes les étoiles qui sont placées pour éclairer, jusqu'à ce que tu t'approches du trône de Dieu.

 11 C'est ainsi que moi, Abraham, je parlai avec le Seigneur, face à face, comme un homme parle avec un autre; et il me parla des œuvres que ses mains avaient faites.

 12 Et il me dit: Mon fils, mon fils (et sa main était étendue), voici, je vais te les montrer toutes. Et il mit la main sur mes yeux, et je vis les choses que ses mains avaient faites, qui étaient nombreuses; et elles se multiplièrent devant mes yeux, et je ne pus en voir la fin.

 13 Et il me dit: Voici Schinéha, qui est le soleil. Et il me dit: Kokob, qui veut dire étoile. Et il me dit: Oléa, qui est la lune. Et il me dit: Kokabim, qui signifie étoiles, ou tous les grands luminaires qui étaient dans l'étendue du ciel.

 14 Et c'est la nuit que le Seigneur m'adressa ces paroles: Je te multiplierai, toi et ta postérité après toi, comme ceux-là; si tu peux compter le nombre de grains de sable, ce sera le nombre de tes descendants.

 15 Et le Seigneur me dit: Abraham, je te montre ces choses avant que tu n'ailles en Égypte, afin que tu puisses annoncer toutes ces paroles.

 16 Si deux choses existent, et que l'une soit au-dessus de l'autre, il y aura des choses plus grandes au-dessus d'elles; c'est pourquoi Kolob est la plus grande de toutes les Kokabim que tu as vues, parce qu'elle est tout près de moi.

 17 Or, s'il y a deux choses, l'une au-dessus de l'autre, et si la lune est au-dessus de la terre, alors il se peut qu'une planète ou une étoile existe au-dessus d'elle; et il n'est rien que ton Dieu n'accomplisse, s'il prend à cœur de le faire.

 18 Quoi qu'il en soit, il a fait la plus grande étoile. De même aussi, s'il y a deux esprits, et que l'un soit plus intelligent que l'autre, cependant ces deux esprits, malgré que l'un soit plus intelligent que l'autre, n'ont pas de commencement; ils ont existé avant, ils n'auront pas de fin, ils existeront après, car ils sont 'olam, ou éternels.

 19 Et le Seigneur me dit: Ces deux faits existent vraiment, que, de deux esprits, l'un est plus intelligent que l'autre; il y en aura un autre plus intelligent qu'eux; je suis le Seigneur, ton Dieu, je suis plus intelligent qu'eux tous.

 20 Le Seigneur, ton Dieu, t'a envoyé son ange pour te délivrer des mains du prêtre d'Elkéna.

 21 Je demeure au milieu d'eux tous; c'est pourquoi je suis descendu maintenant vers toi pour t'annoncer les œuvres que mes mains ont faites, en quoi ma sagesse les surpasse tous, car je règne dans les cieux en haut, et sur la terre en bas, en toute sagesse et en toute prudence, sur toutes les intelligences que tes yeux ont vues depuis le commencement; je descendis, au commencement, au milieu de toutes les intelligences que tu as vues.

 22 Or, le Seigneur m'avait montré, à moi, Abraham, les intelligences qui furent organisées avant que le monde fût; et parmi toutes celles-là, il y en avait beaucoup de nobles et de grandes;

 23 et Dieu vit que ces âmes étaient bonnes, et il se tint au milieu d'elles et dit: De ceux-ci je ferai mes dirigeants. Car il se tint parmi ceux qui étaient esprits et il vit qu'ils étaient bons; et il me dit: Abraham, tu es l'un d'eux; tu fus choisi avant ta naissance.

 24 Et il y en avait un parmi eux qui était semblable à Dieu, et il dit à ceux qui étaient avec lui: Nous descendrons, car il y a de l'espace là-bas, nous prendrons de ces matériaux, et nous ferons une terre sur laquelle ceux-là pourront habiter;

 25 nous les mettrons ainsi à l'épreuve, pour voir s'ils feront tout ce que le Seigneur, leur Dieu, leur commandera;

 26 ceux qui gardent leur premier état recevront davantage; ceux qui ne gardent pas leur premier état n'auront pas de gloire dans le même royaume que ceux qui gardent leur premier état; et ceux qui gardent leur second état recevront plus de gloire sur leur tête pour toujours et à jamais.

 27 Le Seigneur dit: Qui enverrai-je? Un, qui était semblable au Fils de l'Homme, répondit: Me voici, envoie-moi. Et un autre répondit et dit: Me voici, envoie-moi. Le Seigneur dit: J'enverrai le premier.

 28 Et le second fut en colère, et il ne garda pas son premier état; et ce jour-là, beaucoup le suivirent.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Le livre d’Abraham  - Page 2 Empty Re: Le livre d’Abraham

Jeu 17 Oct - 10:09
CHAPITRE 4

Les Dieux planifient la création de la terre et de toute la vie qui s'y trouve — Leurs plans pour les six jours de la création.


 1  Alors le Seigneur dit: Descendons. Et ils descendirent au commencement, et ils, c'est-à-dire les Dieux, organisèrent et formèrent les cieux et la terre.

 2 La terre, après avoir été formée, était vide et désolée, parce qu'ils n'avaient rien formé d'autre que la terre; les ténèbres régnaient à la surface de l'abîme, et l'Esprit des Dieux se mouvait au-dessus des eaux.

 3 Ils (les Dieux) dirent: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

 4 Ils (les Dieux) perçurent la lumière, car elle était brillante, et ils séparèrent la lumière, ou la firent séparer, d'avec les ténèbres.

 5 Les Dieux appelèrent la lumière jour, et ils appelèrent les ténèbres nuit. Et il arriva que du soir au matin, ils appelèrent cela nuit; et du matin au soir, ils appelèrent cela jour; et ce fut le premier, ou le commencement, de ce qu'ils appelèrent jour et nuit.

 6 Les Dieux dirent aussi: Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et elle séparera les eaux d'avec les eaux.

 7 Les Dieux donnèrent un ordre à l'étendue, de sorte qu'elle sépara les eaux qui étaient au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui étaient au-dessus de l'étendue. Et cela fut ainsi, comme ils l'avaient ordonné.

 8 Les Dieux appelèrent l'étendue ciel. Et il arriva que du soir au matin, ils appelèrent cela nuit; et il arriva que du matin au soir, ils appelèrent cela jour; et ce fut le deuxième temps qu'ils appelèrent nuit et jour.

 9 Et les Dieux ordonnèrent, disant: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que la terre émerge sèche. Et cela fut ainsi, comme ils l'avaient ordonné.

 10 Et les Dieux déclarèrent donner au sec le nom de terre; et l'amas des eaux, ils déclarèrent lui donner le nom de grandes eaux; et les Dieux virent qu'ils étaient obéis.

 11 Et les Dieux dirent: Préparons la terre afin qu'elle produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence qui porte à leur ressemblance sur la terre. Et cela fut ainsi, comme ils l'avaient ordonné.

 12 Et les Dieux organisèrent la terre afin qu'elle produisît de la verdure à partir de sa semence, et l'herbe afin qu'elle produisît l'herbe à partir de sa semence, portant des semences selon son espèce; et la terre afin qu'elle produisît les arbres à partir de leur semence, donnant du fruit, et dont la semence ne pouvait produire que la même chose en eux, selon leur espèce; et les Dieux virent qu'ils étaient obéis.

 13 Et il arriva qu'ils comptèrent les jours; du soir au matin, ils appelèrent cela nuit; et il arriva que du matin au soir, ils appelèrent cela jour; et ce fut le troisième temps.

 14 Et les Dieux organisèrent les luminaires dans l'étendue du ciel, et les firent séparer le jour d'avec la nuit; et ils les organisèrent pour que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années;

 15 et ils les organisèrent pour être des luminaires dans l'étendue du ciel pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

 16 Et les Dieux organisèrent les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; avec le plus petit luminaire, ils placèrent aussi les étoiles.

 17 Et les Dieux les placèrent dans l'étendue du ciel pour éclairer la terre, pour présider au jour et sur la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres.

 18 Et les Dieux observèrent les choses auxquelles ils avaient donné des ordres jusqu'à ce qu'elles eussent obéi.

 19 Et il arriva que du soir jusqu'au matin, ce fut la nuit; et il arriva que du matin jusqu'au soir, ce fut le jour; et ce fut le quatrième temps.

 20 Et les Dieux dirent: Préparons les eaux, afin qu'elles produisent en abondance des animaux vivants, et des oiseaux, afin qu'ils volent sur la terre vers l'étendue du ciel.

 21 Et les Dieux préparèrent les eaux afin qu'elles produisissent de grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, que les eaux devaient produire en abondance, selon leur espèce; ils créèrent aussi tous les oiseaux ailés selon leur espèce. Et les Dieux virent qu'ils seraient obéis et que leur plan était bon.

 22 Les Dieux dirent: Nous les bénirons, nous ferons en sorte qu'ils soient féconds, multiplient et remplissent les eaux des mers ou grandes eaux, et nous ferons en sorte que les oiseaux multiplient sur la terre.

 23 Et il arriva que ce fut du soir au matin qu'ils appelèrent nuit; et il arriva que ce fut du matin au soir qu'ils appelèrent jour, et ce fut le cinquième temps.

 24 Et les Dieux préparèrent la terre afin qu'elle produisît des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi, comme ils l'avaient dit.

 25 Et les Dieux organisèrent la terre afin qu'elle produisît les animaux selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce; et les Dieux virent qu'ils obéiraient.

 26 Et les Dieux tinrent conseil entre eux et dirent: Descendons et formons l'homme à notre image, selon notre ressemblance; et nous lui donnerons domination sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

 27 Ainsi donc les Dieux descendirent organiser l'homme à leur image, le former à l'image des Dieux, former l'homme et la femme.

 28 Et les Dieux dirent: Nous les bénirons. Et les Dieux dirent: Nous les rendrons féconds et nous les ferons multiplier, remplir la terre, et l'assujettir; et dominer sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se meut sur la terre.

 29 Et les Dieux dirent: Voici, nous leur donnerons toute herbe portant de la semence et qui viendra sur la surface de toute la terre, et tout arbre qui aura des fruits; oui, le fruit d'arbre portant de la semence, nous le leur donnerons; ce sera leur nourriture.

 30 Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel et à tout ce qui se meut sur la terre, voici, nous leur donnerons la vie, et nous leur donnerons aussi toute herbe verte pour nourriture, et toutes ces choses seront organisées ainsi.

 31 Et les Dieux dirent: Nous ferons toutes ces choses que nous avons dites et nous les organiserons; et voici, elles seront très obéissantes. Et il arriva que ce fut du soir au matin qu'ils appelèrent nuit; et il arriva que ce fut du matin au soir qu'ils appelèrent jour; et ils comptèrent le sixième temps.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

Le livre d’Abraham  - Page 2 Empty Re: Le livre d’Abraham

Jeu 17 Oct - 10:09
CHAPITRE 5

Les Dieux finissent leur planification de la création de toutes choses — Ils réalisent la création selon leurs plans — Adam donne un nom à tous les êtres vivants.


 1  Et ainsi nous achèverons les cieux et la terre, et toutes leurs armées. 

 2 Et les Dieux se dirent entre eux: Au septième temps, nous achèverons l'œuvre que nous sommes convenus de faire, et nous nous reposerons, au septième temps, de toute l'œuvre que nous sommes convenus de faire.

 3 Et les Dieux finirent, au septième temps, parce qu'au septième temps ils allaient se reposer de toutes leurs œuvres qu'ils (les Dieux) étaient convenus entre eux de former; et ils le sanctifièrent. Et telles furent leurs décisions à l'époque où ils convinrent entre eux de former les cieux et la terre.

 4 Et les Dieux descendirent et formèrent les origines des cieux et de la terre, quand ils furent formés le jour où les Dieux formèrent la terre et les cieux.

 5 Selon tout ce qu'ils avaient dit concernant chaque plante des champs avant qu'elle fût sur la terre, et chaque herbe des champs avant qu'elle crût; car les Dieux n'avaient pas fait pleuvoir sur la terre lorsqu'ils convinrent de les faire, et n'avaient pas encore formé d'homme pour cultiver le sol.

 6 Mais une vapeur s'éleva de la terre et arrosa toute la surface du sol.

 7 Les Dieux formèrent l'homme de la poussière de la terre et ils prirent son esprit (c'est-à-dire l'esprit de l'homme), et le mirent en lui, et soufflèrent dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.

 8 Les Dieux plantèrent un jardin en Éden, du côté de l'orient, et ils y mirent l'homme dont ils avaient mis l'esprit dans le corps qu'ils avaient formé.

 9 Et les Dieux firent pousser du sol tous les arbres qui sont agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

 10 Il y avait un fleuve qui sortait d'Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

 11 Et les Dieux prirent l'homme, et le placèrent dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder.

 12 Et les Dieux donnèrent cet ordre à l'homme: Tu peux manger de tous les arbres du jardin;

 13 mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car dans le temps où tu en mangeras, tu mourras. Or, moi, Abraham, je vis que c'était selon le temps du Seigneur, qui était selon le temps de Kolob, car les Dieux n'avaient pas encore désigné à Adam le calcul de son temps.

 14 Et les Dieux dirent: Faisons une aide semblable à l'homme, car il n'est pas bon que l'homme soit seul, c'est pourquoi nous formerons une aide semblable à lui.

 15 Et les Dieux firent tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; ils prirent une de ses côtes, et refermèrent la chair à sa place;

 16 les Dieux formèrent une femme de la côte qu'ils avaient prise de l'homme, et ils l'amenèrent vers l'homme.

 17 Et l'homme dit: Celle-ci était os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme parce qu'elle a été prise de l'homme;

 18 c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

 19 Et l'homme et sa femme étaient tous les deux nus, et ils n'en avaient point honte.

 20 Et les Dieux formèrent du sol tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et les amenèrent à Adam pour voir comment il les appellerait; et tout être vivant porterait le nom qu'Adam lui aurait donné.

 21 Et Adam donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel, à tous les animaux des champs; et pour Adam, on lui trouva une aide qui lui convînt.
Contenu sponsorisé

Le livre d’Abraham  - Page 2 Empty Re: Le livre d’Abraham

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum