Forum du Monde des Religions
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

Aller en bas
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]  Empty L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]

Mar 1 Juin - 19:59
L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire] 



La cité de Babylone est née en Mésopotamie il y a près de 5 000 ans. Disparue deux millénaires plus tard, elle fut seulement redécouverte à l’orée du XXe siècle. La célèbre porte d’Ishtar, exhumée en 1898 puis transportée pierre par pierre et reconstruite au Pergamon Museum de Berlin, de même que le code d’Hammurabi, conservé au musée du Louvre, ou les fameuses tablettes en argile couvertes de cunéiforme, sont autant de signes de la grandeur de cette civilisation. Son histoire à travers les siècles est celle d’un mouvement perpétuel qui oscille entre destruction et reconstruction. À l’image de la tour de Babel, symbolisant aussi bien l’aspiration à l’unité que l’orgueil démesuré des hommes, Babylone, présentée dans la Bible comme l’anti-Jérusalem, a longtemps été source d’attirance et d’effroi… Reconstruite par Saddam Hussein puis investie par une base militaire américaine lors de la guerre en Irak, elle continue de faire rêver.

Cité du pays d'Akkad (en Iraq).

Ville de Mésopotamie dont les ruines se trouvent à 90 km au sud de Bagdad (près de l'actuelle Hilla), Babylone fut la capitale d'une vaste région de Mésopotamie. Arrosée par le Tigre et l'Euphrate, elle connut l'une des plus brillantes civilisations du monde antique, qui se développa pendant près de douze siècles.

La ville de Babylone existe dès le xxiiie siècle avant J.-C., au temps de la splendeur d'Akkad.Le premier texte cunéiforme qui mentionne le nom de Babylone date du règne du roi d'Akkad Sharkali-sharri (v. 2185-2160 avant J.-C.).Son entrée dans l'histoire ne débute véritablement qu'avec l'arrivée des Amorrites, ces Sémites occidentaux qui, à la fin du xxe siècle, submergent les pays de Sumer et d'Akkad. Parmi ces envahisseurs, un certain Sumou-aboum s'installe à Babylone et y fonde une dynastie qui régne pendant trois siècles (1894-1595).

Toutefois, cette première dynastie babylonienne ne devient une puissance que sous le règne de son sixième roi Hammourabi (1793-1750), qui en fait la capitale de son empire. Hammourabi, connu surtout pour son œuvre de législateur, est aussi un grand conquérant. Sous son règne, la Babylonie (pays de Sumer et d'Akkad unifiés) tient le devant de la scène mésopotamienne. Ses successeurs tentent en vain de refaire l'unité de l'Empire mais en 1595, les Hittites s'abattent sur Babylone.

À la faveur de ce raid hittite, d'autres envahisseurs, les Kassites, descendus des montagnes de l'Est et du Nord-Est, s'emparent à leur tour de Babylone et y fondent leur propre dynastie. Tout comme leurs prédécesseurs, les Kassites adoptent la culture suméro-akkadienne et tentent de rendre à Babylone tout son prestige. Vers 1530, les Kassites récupèrent Sumer ; la Babylonie à nouveau reconstituée retrouve sa suprématie d'autrefois.Mais, à partir du xive siècle, harcelé par l'Assyrie, le royaume babylonien décline ; en 1203, le roi d'Assour Toukoulti-Ninourta Ier prend Babylone.

Dès lors, une dynastie locale prend la relève. Ses deux premiers rois reconduisent la politique de lutte contre l'hégémonie assyrienne. Avec Nabuchodonosor Ier (v. 1127-1105), troisième roi de la dynastie, la ville atteint le faîte de sa puissance. À partir du xie siècle, le royaume babylonien, en butte aux invasions des nomades araméens, entre dans une très longue période d'instabilité. Cette situation est habilement exploitée par les Assyriens qui parviennent, au viiie siècle, à annexer la Babylonie. Au siècle suivant, la ville de Mardouk, alors défendue par les Chaldéens – tribu d'origine araméenne –, est par deux fois saccagée, par les armées assyriennes de Sennachérib (689) puis d'Assourbanipal (648).

Le Chaldéen Nabopolassar (626-605) fonde la Xe et dernière dynastie de Babylone. Allié des Mèdes dès 625, il attaque l'Assyrie, qui s'écroule en 612, rendant ainsi à Babylone son prestige. Son fils, Nabuchodonosor II (605-562) – célèbre pour avoir pris Jérusalem et déporté l'élite juive sur les bords de l'Euphrate –, échoue à s'emparer de l'Égypte mais réussit à dominer toute la Mésopotamie, la Syrie et la Palestine. La Babylonie, désormais maîtresse du couloir syrien et du nord de l'Arabie, détient le monopole du grand commerce. Les revenus considérables de l'empire sont en grande partie consacrés à l'embellissement des cités ; outre Babylone, Our, Ourouk, Nippour, Sippar, Kish, Larsa et Barsippa connaissent une intense activité architecturale.

Parmi les successeurs de Nabuchodonosor, Nabonide (556-539) est le seul qui se maintienne quelque temps sur le trône, mais il ne peut repousser l'attaque du Perse Cyrus II. En 482, Xerxès Ier, irrité par l'esprit « national » de ses sujets babyloniens, démantèle leur capitale et emporte la statue d'or de Mardouk. À partir du ve siècle, écartée du grand commerce, écrasée sous les charges fiscales, la Babylonie connaît un grand marasme économique. Sa situation culturelle est aussi peu brillante : les Perses, accourus en grand nombre sous les règnes de Darios et de Xerxès, imposent dans les vallées du Tigre et de l'Euphrate les divinités iraniennes ; l'araméen, devenu la langue officielle de l'Empire achéménide, achève de supplanter le dialecte babylonien. La culture suméro-akkadienne ne survit que dans les cercles étroits des scribes et des savants.En 331, Babylone, amoindrie, opprimée et appauvrie, acclame Alexandre le Grand, qui en fait la capitale de l'Asie et voudrait lui redonner sa splendeur ; mais il la délaisse pour d'autres conquêtes. De retour neuf ans après, il a tout juste le temps d'y mourir. Dès lors, Babylone continue à courir vers son déclin ; peu après 301, la fondation macédonienne de Séleucie du Tigre lui ravit son statut de capitale. Les Parthes, indifférents à son sort, la laissent décliner. Au ier siècle avant J.-C., le géographe grec Strabon trouva le site désert.
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]  Empty Re: L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]

Mar 1 Juin - 20:00
Babylone en 3D



Réalisé en 2009; (Between scientific rigor and artistic freedom) entre rigueur scientifique et liberté artistique, une ballade dans les rues de l'ancienne cité royaume de Babylone
Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]  Empty Re: L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]

Mar 1 Juin - 20:02
Les jardins suspendus de Babylone - ARTE Documentaire



Les jardins suspendus de Babylone - ARTE Documentaire Aout 2015

Les jardins suspendus de Babylone font partie des sept merveilles du monde. Mais si l'existence des six autres semble attestée, il n'existe aucun indice archéologique de la présence de ce lieu mythique dont on attribue la création au roi Nabuchodonosor, au VIe siècle avant notre ère. À moins qu'on n'ait pas cherché au bon endroit, estiment certains chercheurs comme Stephanie Dalley, une universitaire d'Oxford spécialisée dans l'assyriologie. C'est l'une des seules personnes au monde à savoir lire le cunéiforme, une écriture très complexe. En déchiffrant des inscriptions consacrées au souverain Sennacherib, qui a vécu un siècle avant Nabuchodonosor, et en dédiant sa carrière à résoudre le mystère de ces jardins, elle a mis au point une théorie aussi solide que controversée.

Les jardins de Nineveh

Selon elle, ce serait le roi Sennacherib, et non pas Nabuchodonosor, qui en serait le créateur. Les jardins jouxteraient son palais situé à 400 km de l'ancienne Babylone, à Nineveh. Ce site se trouve dans le nord de l'Irak, à Mossoul, l'une des zones les plus dangereuses de la planète. Du British Museum, où se trouve un bas-relief représentant ces jardins, à l'Irak, où la chercheuse se rend pour vérifier ses hypothèses, ce documentaire suit les pérégrinations de Stephanie Dalley et sa quête d'indices archéologiques. Cette passionnante enquête scientifique apportera plusieurs éléments étayant sa thèse, notamment l'existence d'un extraordinaire réseau de canaux acheminant l'eau dans le désert, qui aurait permis de garder verdoyants ces jardins fabuleux.

Les jardins suspendus de Babylone font partie des sept merveilles du monde. Mais si l'existence des six autres semble attestée, il n'existe aucun indice archéologique de la présence de ce lieu mythique dont on attribue la création au roi Nabuchodonosor, au VIe siècle avant notre ère. À moins qu'on n'ait pas cherché au bon endroit, estiment certains chercheurs comme Stephanie Dalley, une universitaire d'Oxford spécialisée dans l'assyriologie. C'est l'une des seules personnes au monde à savoir lire le cunéiforme, une écriture très complexe. En déchiffrant des inscriptions consacrées au souverain Sennacherib, qui a vécu un siècle avant Nabuchodonosor, et en dédiant sa carrière à résoudre le mystère de ces jardins, elle a mis au point une théorie aussi solide que controversée.

Les jardins de Nineveh

Selon elle, ce serait le roi Sennacherib, et non pas Nabuchodonosor, qui en serait le créateur. Les jardins jouxteraient son palais situé à 400 km de l'ancienne Babylone, à Nineveh. Ce site se trouve dans le nord de l'Irak, à Mossoul, l'une des zones les plus dangereuses de la planète. Du British Museum, où se trouve un bas-relief représentant ces jardins, à l'Irak, où la chercheuse se rend pour vérifier ses hypothèses, ce documentaire suit les pérégrinations de Stephanie Dalley et sa quête d'indices archéologiques. Cette passionnante enquête scientifique apportera plusieurs éléments étayant sa thèse, notamment l'existence d'un extraordinaire réseau de canaux acheminant l'eau dans le désert, qui aurait permis de garder verdoyants ces jardins fabuleux.

Arlitto
Arlitto
Admin
Admin
Messages : 10430
Date d'inscription : 18/09/2019
http://arlitto.forumprod.com/

L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]  Empty Re: L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]

Mar 1 Juin - 20:04
Mésopotamie : L'histoire secrète des Sumériens et des Babyloniens



Mésopotamie : L'histoire secrète des Sumériens et des Babyloniens
Contenu sponsorisé

L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]  Empty Re: L'Histoire De Babylone [Documentaire Histoire]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum